Uber a été lancé aux États-Unis il y a une dizaine d’années, en 2009, sous sa version UberCab et se concentrait surtout sur le transport de personnes. L’entreprise est aujourd’hui active dans de nombreux pays et villes du monde. En 2017, la société est partie à l’assaut du secteur du transport routier de marchandises avec Uber Freight. Cette formule, qui repose sur le même principe que son service VTC, a rapidement été adoptée outre Atlantique. Uber Freight est arrivé en Europe en mars dernier et il est fort probable que la France fasse partie de ses pays cibles.

Uber, c’est quoi au juste ?

Uber est la conséquence heureuse de la mésaventure de deux Américains à Paris un soir de neige. N’arrivant pas à trouver un taxi, ils ont imaginé un moyen de disposer d’un véhicule avec chauffeur à la demande.

Le principe d’Uber est tout simple : faciliter la mise en relation des chauffeurs privés et des personnes à la recherche d’un moyen de locomotion grâce à une plateforme et une application dédiée.

Les utilisateurs ont juste à s’inscrire sur le site et les transporteurs peuvent être contactés par des passagers, ou alors ces derniers proposent une course (détails à l’appui) et les chauffeurs intéressés peuvent les contacter. Les trajets et les tarifs sont visibles sur l’application.

À noter qu’Uber s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels désireux d’optimiser leur mobilité et leurs frais de déplacement (en ne prenant pas leur voiture notamment).

Les entreprises employant des collaborateurs nomades recourent également à Uber pour les voyages professionnels de ces derniers dans les pays et villes où le service est disponible.

Après le transport de personnes, le transport de marchandises

Uber a apporté une véritable petite révolution dans le secteur de la mobilité des particuliers et des professionnels. Les prestations ont été d’une aide précieuse à des millions de personnes.

En mai 2017, Uber a lancé son service relatif au transport de fret routier au Texas. Le succès a été au rendez-vous puisque douze mois après, Uber Freight a été utilisé dans les 52 États qui composent le pays de l’Oncle Sam.

  • À qui s’adressent les services Uber Freight ?

D’après le directeur du produit pour Uber Freight, l’entreprise se positionne en tant que courtier de fret. Uber Freight fonctionne selon les mêmes principes que le transport de personnes. La plateforme facilite la connexion entre les transporteurs routiers et les expéditeurs.

Concernant les premiers, elle s’adresse aux transporteurs indépendants et entreprises de transport de petite ou de moyenne taille qui ont du mal à trouver des cargaisons pour leurs véhicules.

Les expéditeurs visés sont essentiellement des sociétés commerciales en quête d’un service de livraison pour les produits volumineux ou en grande quantité, ou d’un transporteur pour les aider dans l’approvisionnement de leurs filiales dans une autre ville, une autre région ou un autre pays.

Uber vise surtout les petites structures qui n’ont pas les moyens de signer des contrats à long terme avec des entreprises de transport et celles qui n’ont besoin des services d’un transporteur que de manière ponctuelle.

Dans l’Hexagone, quatre start-ups se sont déjà positionnées sur le secteur à savoir devis-transport.cotraitance.com/,  Everoad (anciennement Convargo), Fretlink et Chronotruck.

  • Les avantages d’Uber Freight

Pour les chauffeurs-camionneurs et les entreprises de transport comme pour les expéditeurs, la plateforme permet de réduire les coûts de communication et de gagner du temps dans la prospection d’un chargement ou d’un transporteur.

Nul besoin de passer de nombreux appels téléphoniques ou de procéder à des échanges de mail fastidieux. En principe, les conditions de la collaboration sont déjà affichées sur l’application, ce qui simplifie la sélection des prestataires ou des clients.

La confiance entre les deux parties étant essentielle pour la collaboration, Uber Freight mise également sur la qualité de services des prestataires et la fiabilité des expéditeurs.

Dans un souci de transparence, tous les détails utiles aux uns comme aux autres doivent être précisés sur les offres de services des transporteurs ou les recherches de camionneurs par les envoyeurs.

D’ailleurs, les premiers comme les seconds peuvent s’attribuer des notes après chaque prestation. Ces appréciations permettront notamment d’asseoir leur réputation auprès des utilisateurs d’Uber Freight.

Et pour les transporteurs, d’autres fonctionnalités de l’application leur permettront de bénéficier de divers avantages.

Avec Uber Freight Plus par exemple, ils pourront profiter de réductions sur le prix du carburant et des pneumatiques, sur les services d’entretien de leur véhicule, ou encore sur les forfaits de communication mobile qu’ils utilisent.

Uber Freight à la conquête de l’Europe

Le secteur européen du transport routier de marchandises représente environ 400 milliards de dollars, d’après les estimations des experts.

Une somme faramineuse qui suscite naturellement la convoitise des acteurs du domaine, d’autant plus qu’il s’agit du troisième plus grand marché mondial, après la Chine et les États-Unis.

D’autre part, le potentiel du secteur est renforcé par le manque évident de chauffeurs-camionneurs en Europe, de nombreux trajets à l’international étant souvent boudés par les professionnels.

C’est donc tout naturellement qu’Uber Freight a décidé de traverser l’Atlantique, même si cette opération n’avait pas été prévue initialement.

Elle a ainsi choisi la Hollande pour se lancer à la conquête du Vieux continent. Les services y sont disponibles depuis le mois de mars 2019 et en juillet dernier, l’Allemagne a aussi rejoint la plateforme. Son expansion à d’autres pays européens semble désormais inévitable.

Il est utile de préciser ici qu’Uber Freight a opté pour le statut de transitaire à son arrivée en Europe. L’entreprise s’est également engagée à respecter les règlementations relatives au secteur du transport routier de marchandises qui s’appliquent dans l’Union européenne et celles qui sont en vigueur dans les États où elle souhaite s’implanter.

Uber Freight en France ?

L’arrivée d’Uber Freight en France ne devrait plus tarder. Elle secouera probablement le milieu du transport routier de marchandises de l’Hexagone, tout comme les services relatifs au transport de personnes ont influencé ce secteur.

Mais compte tenu du contexte actuellement favorable aux activités de transport routier, l’américain ne devrait pas avoir trop de mal à trouver sa place dans le paysage du TRM.

  • Le transport routier de marchandises en France

Le domaine du transport routier de marchandises en France est actuellement en pleine évolution. Les chiffres officiels font état de plus de 37 000 entreprises, essentiellement des PME et des TPE, œuvrant dans le secteur.

L’ensemble des parcs de véhicules du TRM comprend environ 300 000 camions et camionnettes, toutes tailles confondues. Ces sociétés génèrent un chiffre d’affaires de l’ordre de 53 milliards d’euros.

Le secteur fait aussi partie des premiers pourvoyeurs d’emplois dans l’Hexagone avec près de 400 000 salariés, toutes spécialités confondues. À noter que la majorité des chauffeurs-camionneurs français sont âgés de moins de 40 ans.

Le transport routier de marchandises en France se fait généralement sur de courts itinéraires/circuits, ne dépassant pas 150 km. Les compagnies qui assurent les trajets longue distance ne sont pas très nombreuses.

Le TRM est notamment privilégié pour l’acheminement des produits vers les zones reculées qui ne sont pas desservies par les réseaux ferroviaires ou fluviaux.

Quoi qu’il en soit, la concurrence est rude entre les différents transporteurs et l’arrivée d’Uber Freight pourrait bouleverser le secteur.

  • Uber Freight est-il une menace pour le secteur du transport routier français ?

Souvent critiqué pour ses pratiques fiscales, Uber a longtemps été accusé par ses détracteurs de concurrence injuste.

C’est d’ailleurs pour cette raison que l’entreprise américaine est interdite dans plusieurs pays et villes à travers le monde. Elle est notamment prohibée dans plusieurs localités en France. Uber Freight pourrait bien connaitre le même sort, ou pas.

Pourtant, les possibilités offertes par la plateforme aux TPE et aux PME du secteur du transport routier de marchandises sont évidentes, notamment pour la recherche de chargements et la minimisation du nombre de retours à vide des véhicules.

L’ubérisation du transport routier de marchandises en France est ainsi déjà enclenchée et ne semble pas avoir fait de grosses vagues dans le secteur.

En effet, Uber Freight a déjà ciblé au moins deux entreprises avec qui il pourrait s’allier. Il s’agit entre autres de Chronotruck et d’Everoad qui proposent actuellement des prestations similaires aux siennes et qui disposent chacune de leurs propres plateformes et applications.

Ceci dit, Uber Freight ne devrait pas avoir beaucoup de difficultés à s’implanter sur ce marché compte tenu de la renommée de l’application dans le monde.

Uber Freight : comment optimiser l’utilisation de l’outil de recherche ?

Le principe est simple, comme avec son service de réservation de VTC. Toutefois, l’utilisateur (qui peut être aussi bien un transporteur en quête de cargaison qu’un expéditeur à la recherche d’un camion) maximisera ses chances en étant le plus précis possible sur son offre ou sa demande.

Ainsi, le transporteur prendra soin d’indiquer :

  • les trajets qui l’intéressent ou encore le type de chargement ;
  • le volume et le poids maximal que peut accueillir son véhicule ;*
  • ses tarifs.

Quant à l’expéditeur, il devra mentionner clairement la nature du contenu de la cargaison, son poids et son volume, le lieu d’enlèvement et celui du déchargement (mentionner les éventuelles complications ou contraintes), l’itinéraire à suivre s’il s’agit de dépôts multiples, la fourchette de prix qui lui convient, etc.

Il est utile de rappeler que les fonctionnalités de l’application incluent :

  • un suivi en temps réel de la cargaison ;
  • un dispositif de facturation et d’envoi de l’accusé de réception ;
  • un système de notation des deux parties.

Vous avez un projet et vous cherchez un prestataire ou un sous-traitant ?

Sous-traitance, Externalisation  : des professionnels du bâtiment, des transports et des services répondez à vos demandes de devis DÉMARREZ UNE DEMANDE DE DEVIS (GRATUIT, SANS ENGAGEMENT)

 

Vous cherchez de nouveaux clients?

Vous êtes un prestataire de services, un professionnel du bâtiment, un industriel, un transporteur… Vous êtes disponible pour répondre aux demandes de devis avec un prix attractif et une offre de qualité. Consultez les demandes de devis dans votre secteur d'activité. 

     TROUVER DES CLIENTS

You have Successfully Subscribed!