Le secteur du fret routier européen s’apprête à vivre une petite révolution avec l’expansion prochaine du service Uber Freight sur tout le Vieux Continent. La solution de mise en relation de camionneurs avec les acteurs du transport routier et les expéditeurs est arrivée en Europe via les Pays-Bas. Elle laisse toutefois les vrais professionnels du domaine perplexes, ces derniers craignent une concurrence injuste.

Un concept né aux États-Unis

Fruit de l’imagination de deux Américains qui n’ont pas pu trouver de taxi à Paris un soir de neige, Uber avait commencé ses activités il y a dix ans avec UberCab.

Le principe d’Uber est de faciliter le contact entre les chauffeurs-partenaires et des personnes à la recherche d’un moyen de transport pour des courses régulières ou ponctuelles dans une localité où le service est disponible, via une application dédiée.

Le concept repose sur l’utilisation d’une plateforme de mise en relation et d’une application dédiée permettant de trouver rapidement un véhicule avec chauffeur pour une course en quelques clics.

La formule a rencontré un vif succès et s’est vite répandue sur le territoire américain, puis dans d’autres pays. Uber est actuellement accessible dans une centaine de villes à travers le monde.

Il est toutefois utile de préciser ici que, compte tenu du caractère « injuste » de ce service dénoncé par ses détracteurs, Uber est interdit dans plusieurs endroits du globe.

Par ailleurs, le principe d’ubérisation s’étend à d’autres secteurs, dont certains sont assez insolites comme Uberchatons qui permet de bénéficier d’un quart d’heure de câlins avec un animal accueilli dans un refuge, les profits étant tous reversés à ces organismes qui prennent soin des animaux.

Entre autres services proposés par l’entreprise, UberPool permet pour sa part de partager le prix d’une course entre les passagers qui vont dans la même direction, tandis qu’UberEats est concentré sur la livraison de repas.

L’ubérisation du transport de marchandises

Après le transport de personnes et la livraison de repas, Uber s’est attaqué au marché du transport de marchandises en 2017 avec le lancement d’Uber Freight aux États-Unis.

Le concept reste identique au transport de personnes, notamment par rapport à l’utilisation de la plateforme et de l’application.

Ici aussi, le succès a rapidement été au rendez-vous, et a redonné un nouveau souffle au secteur du transport routier de marchandises.

La différence réside dans le fait qu’il s’agit cette fois de mettre en relation des camionneurs et des transporteurs de marchandises, indépendants ou non, avec des expéditeurs.

Ces derniers peuvent être des entreprises, surtout des sociétés commerciales qui ont besoin de transporteurs pour livrer les achats réalisés par leurs clients ou pour l’approvisionnement de leurs filiales dans d’autres villes ou d’autres états.

Les particuliers peuvent aussi recourir au service comme dans le cadre d’un déménagement par exemple.

Dans la pratique, le chauffeur pourra trouver sur l’application des chargements qui correspondent à ses besoins et à ses itinéraires habituels, avec la possibilité de tomber également sur une cargaison pour le trajet retour, ce qui évitera le retour à vide qui est un souci connu par près de 20 % des transporteurs.

Le coût de la course, le type de marchandises à acheminer et le trajet à respecter sont aussi visibles sur l’outil ainsi que les lieux de chargement/déchargement. Les expéditeurs pourront pour leur part trouver un transporteur près des points de chargement.

Chauffeurs et utilisateurs du service sont invités à s’inscrire sur la plateforme et à télécharger l’application pour bénéficier des possibilités offertes par Uber Freight.

L’outil dispose par ailleurs de diverses fonctionnalités permettant aux chauffeurs de profiter de certains avantages.

Uber Freight Plus leur accorde par exemple des remises sur les prix de carburant, de pneumatiques ou de forfaits qu’ils utilisent pour leur téléphone mobile.

En France, quatre start-ups se sont déjà positionnées sur le secteur à savoir devis-transport.cotraitance.com/,  Everoad (anciennement Convargo), Fretlink et Chronotruck.

Les Pays-Bas : la porte d’entrée pour partir à la conquête du marché européen

Vingt-quatre mois après ses débuts sur le sol américain, Uber Freight compte près de 330 000 abonnés, d’après le nombre de téléchargements de l’application.

Aujourd’hui, elle part à la conquête du Vieux Continent. L’entreprise a choisi les Pays-Bas pour faire son entrée en Europe.

De l’avis du numéro un de l’entreprise, l’Europe représente la première étape pour entreprendre le développement à l’international de ses services.

Après la Hollande qui a accueilli Uber Freight en mars, l’Allemagne est intégrée à la plateforme en juillet.

Le choix de l’Europe pour son lancement à l’étranger est justifié par l’énorme potentiel présenté par le secteur du transport de fret par la route.

D’après les calculs réalisés par les spécialistes au sein d’Uber, le marché européen avoisine les 400 milliards de dollars et talonne de près les marchés chinois et américain.

Compte tenu des contraintes de temps ou d’espace auxquels doivent souvent faire face les expéditeurs, surtout dans les transports régionaux ou internationaux, et l’aspect parfois saisonnier de la disponibilité des chauffeurs-routiers en Europe ou la difficulté pour ces derniers de trouver des chargements pour le retour, le succès d’Uber Freight semble presque assuré.

De plus, l’entreprise compte bien tirer profit de la pénurie de conducteurs qui sévit actuellement en Europe, notamment sur plusieurs trajets à l’international. L’application est d’ailleurs déjà configurée pour les courses longue distance entre deux pays.

Quoi qu’il en soit, les services d’Uber Freight s’adressent principalement aux petites et aux moyennes entreprises. Ces dernières éprouvent le plus de difficultés dans le cadre de la logistique, ne pouvant pas toujours se permettre de recourir aux grandes compagnies de transport routier.

Autre avantage d’Uber Freight : les transporteurs indépendants ont la possibilité de choisir les chargements qui leur conviennent, et ne sont donc plus obligés de se contenter des miettes laissées par les grosses entreprises.

Les acteurs du transport professionnel sont sur leurs gardes

Dans certains pays, les services d’Uber avaient rencontré une farouche opposition de la part des compagnies de taxi et autres sociétés de transport de personnes. Ces dernières accusaient l’entreprise américaine de concurrence injuste.

Jusqu’en 2018, ceux-ci étaient interdits au Danemark, dans les territoires du nord de l’Australie, en Hongrie et en Bulgarie, mais aussi en Chine et dans diverses villes de France, de Finlande et du Royaume-Uni.

Ces derniers accusent en effet l’entreprise américaine de rogner sur leurs parts de marché, visant particulièrement les chauffeurs indépendants qui profitent d’Uber pour arrondir leurs fins de mois ou réduire leurs frais de déplacement en prenant des passagers sur les trajets qu’ils effectuent régulièrement.

De plus, les prix sur le marché du transport de personnes ont été tirés vers le bas par les services de VTC, ce qui a contribué à attiser la méfiance des professionnels.

Il est fort probable qu’Uber Freight connaisse ce même type de problèmes, notamment à cause des compagnies de transport routier qui ne verront pas toujours d’un bon œil l’arrivée des indépendants sur leurs branches d’activités.

D’autant plus qu’avec cette « concurrence », une forte baisse des tarifs paraît inévitable. Cela serait un coup dur pour les petites entreprises.

Quoi qu’il en soit, rien ne les empêche de s’inscrire sur la plateforme pour la prospection de clients et de profiter des fonctionnalités d’Uber pour développer leurs services.

Par ailleurs, Uber Freight a choisi le statut de transitaire pour exercer son activité sur le sol européen. L’entreprise s’est ainsi engagée à se conformer à la législation en vigueur dans le domaine du transport de marchandises par voie routière. Néanmoins, ce semblant de légalité ne suffit pas à rassurer les acteurs du secteur.

Uber Freight, comment ça marche ?

Comme dit précédemment, Uber Freight fonctionne sur le même principe que les services de transport de personnes d’Uber, à la différence qu’il s’agit de transporter des marchandises ou d’autres cargaisons volumineuses.

La plateforme accueille aussi bien les transporteurs professionnels, indépendants ou compagnies de transport que les expéditeurs.

Les uns comme les autres pourront bénéficier des fonctionnalités offertes par l’application :

  • suivi des cargaisons en temps réel ;
  • facturation rapide ;
  • envoi d’accusé de réception ;

Ainsi, les chauffeurs-routiers pourront s’y inscrire pour trouver des chargements adaptés à leurs habitudes ou non.

Ils ont notamment la possibilité de configurer la prospection en fonction de leurs besoins en précisant le type de chargement ou encore les trajets qui les intéressent.

De leur côté, les expéditeurs disposent d’un outil de recherche de transporteur aussi pratique qu’efficace : en quelques clics, ils pourront entrer en contact avec le prestataire de leur choix et lui proposer une collaboration en prenant soin de préciser le type de cargaison, les lieux d’enlèvement et de déchargement et le tarif.

Les deux parties économisent du temps et de l’argent, n’ayant pas à passer de nombreux appels téléphoniques ou des échanges de mail qui pourraient tout aussi bien ne pas donner de résultats satisfaisants.

À noter que les expéditeurs comme les transporteurs peuvent « noter » leur collaboration sur plusieurs critères.

Ces notes contribueront notamment à faciliter la sélection des professionnels ou des clients sur la base de la qualité des prestations ou des conditions de travail. Des données qui peuvent bien entendu optimiser les chances de trouver des chauffeurs ou des clients fiables.

Vous avez un projet et vous cherchez un prestataire ou un sous-traitant ?

Sous-traitance, Externalisation  : des professionnels du bâtiment, des transports et des services répondez à vos demandes de devis DÉMARREZ UNE DEMANDE DE DEVIS (GRATUIT, SANS ENGAGEMENT)

 

Vous cherchez de nouveaux clients?

Vous êtes un prestataire de services, un professionnel du bâtiment, un industriel, un transporteur… Vous êtes disponible pour répondre aux demandes de devis avec un prix attractif et une offre de qualité. Consultez les demandes de devis dans votre secteur d'activité. 

     TROUVER DES CLIENTS

You have Successfully Subscribed!